Me reste plus qu'à espérer que mauvaises ondes et mauvaises humeurs étaient planquées dans mes cheveux.
Désormais couchés sur le sol de chez mon coiffeur.