Elle a remué ciel et terre pour retrouver son tampon.
Vidé les poubelles en maugréant  Inimaginable qu'il soit tombé dedans.
Est passée 15 fois devant moi en invocant Satan.
A tiré tous les tiroirs de la maisonnée, les a refermés bruyamment.
A pensé un instant au suicide, j'en suis sûre.
A ouvert des placards, des armoires.
A presque décollé la moquette Mais où peut-il bien être ?
Puis le vent s'est calmé. Les nuages se sont éloignés.
Le soleil a éclairé l'endroit, le petit coin de bureau où il s'était caché.
Alors elle a pris sa grosse pile de livres et elle a tamponné. Tamponné. Tamponné.
Ma c*.